Prendre conscience

Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des imbéciles.
martin-luther-king-180477_640
Martin Luther King

Aujourd’hui, de vastes populations, dans des quartiers populaires, des banlieues, en milieu rural, en grande précarité, dans le secteur carcéral, enfants, adultes en situation de handicap, personnes âgées en perte d’autonomie, malades d’Alzheimer, sont victimes d’exclusions, de discriminations, dans leur accès à la culture. De nombreux rapports et études en attestent. 

Plusieurs constats.

Le développement des politiques culturelles, d’éducation populaire et des savoir-faire en accessibilité culturelle n’ont pas permis d’éviter des discriminations massives dans l’accès à la culture, pour de vastes populations en France et au plan international.

Celles-ci voient leurs droits culturels bafoués. Ces discriminations frappent tout particulièrement en France des millions d’enfants, d’adultes handicapés, de personnes âgées en perte d’autonomie, de malades d’Alzheimer, des populations en précarité, des personnes incarcérées, dans des quartiers sensibles, dans des zones urbaines et en milieu rural. Nous ne devons plus accepter que des êtres humains, enfants, adultes, vieillards, restent, leur vie durant pour certains, entre les grilles de leur lit, sans aucune nourriture culturelle, considérés alors comme des plantes vertes. Aucun être humain ne peut être réduit à ses données biologiques.

Les droits culturels sont loin d'être un principe flou, ou un concept plus philosophique que juridique.

Ils sont inscrits dans un cadre légal devant être appliqué. Le manque de respect de ce cadre légal des droits culturels, des identités et des diversités culturelles, est à la source de tensions, de violences et même de guerres, au coeur même de bassins de vie, de territoires de toutes dimensions, dans toutes contrées.

Les droits culturels sont aussi le 4e pilier du développement durable.

Face aux menaces climatiques, l’urgence est de promouvoir le respect mutuel entre les êtres et les peuples afin de s’entendre pour les combattre. Cela passe par la connaissance de la richesse de la diversité culturelle. Accorder une place centrale à la culture permet le développement d’une autre croissance, celle des existences.

Le respect des droits culturels est la garantie de ne pas tomber dans la barbarie, de rester du côté de la civilisation.